10 bonnes raisons d'étudier en France

1. Un enseignement supérieur d’excellence adapté à tous les besoins
L’enseignement supérieur français est représenté par 77 universités publiques, plus de 200 écoles d’ingénieurs, 150 écoles de commerce et management, 120 écoles supérieures d’art publiques, 22 écoles d’architecture, auxquelles s’ajoutent 3 000 autres établissements, écoles ou instituts spécialisés. Ces établissements couvrent tous les domaines des sciences humaines aux sciences dures en passant par l’art, le sport, ou les formations techniques. Désormais, grâce à une offre de programmes qui se diversifie, toutes les disciplines peuvent en outre être suivies en anglais : près de 1 500 formations sont aujourd’hui disponibles dans tous les domaines à tous les niveaux et dans tous types d’établissements, partout en France.

2. Une recherche de haut niveau
La recherche en France est particulièrement dynamique et soutenue par l’Etat. Le CNRS est le 1er organisme mondial de recherche (Nature Index, 2017). 13 des 56 médailles Fields ont été attribuées à des Français permettant à la France de se distinguer au 2e rang mondial pour sa performance en mathématiques. La France fait également partie des pays les plus représentés parmi les lauréats du prix Nobel (63). Preuve de cette réputation de qualité de la recherche française, 42 % des doctorants inscrits en France sont des étudiants internationaux.

3. La reconnaissance des diplômes français en Chine et dans le monde entier
Le système français est conforme au LMD, système en vigueur en Europe depuis 2003. Les diplômes LMD sont couverts par l’arrangement administratif qu’ont signé la France et la Chine en 2007, et reconnus de droit au retour des étudiants dans leur pays.  Parmi les autres diplômes couverts par cet arrangement, on trouve par exemple les fameux titres d’ingénieurs ainsi que tous les diplômes des grandes écoles françaises.  La valeur des diplômes français est également reconnue à l’international : par exemple, le Financial Times considère que le meilleur MBA au monde est français (INSEAD), et 3 écoles françaises dans le top 5 des meilleurs masters en management (Financial Times 2018). 
                                                                                                                                                                                           
4. Des frais de scolarité accessibles
Les frais de scolarité en France sont aujourd’hui parmi les plus faibles constatés à l’échelle internationale, l’État prenant à sa charge la quasi-totalité du coût réel de la formation dans les établissements publics, de l’ordre de 9 660€ par an en moyenne. Dans les  établissements privés, les frais de scolarités sont fixés librement par les établissements mais leur rapport qualité/prix reste extrêmement compétitif par rapport à la concurrence internationale.

5. Un environnement idéal pour les étudiants étrangers
La France est le 4e pays d’accueil au monde des étudiants internationaux. Un véritable environnement est entretenu pour permettre aux étudiants de couvrir leurs besoins quotidiens mais aussi, même avec des moyens modestes, de profiter des loisirs qui les entourent : restaurants et résidences universitaires, aides au logement, couverture médicale, réductions sur les transports et les divertissements (cinéma, sports, bibliothèques, associations étudiantes…), etc.

6. Une insertion professionnelle forte 
Les formations françaises accordent une grande importance à la professionnalisation des étudiants : en conséquence, les diplômés français ont des taux d’insertion professionnelle exceptionnels (91 % pour les licences pro, 90 % pour les masters, 88 % pour les DUT, 95% pour les titulaires de diplômes de commerce et d’ingénieur). Pour ce qui concerne les étudiants revenant en Chine après des études en France, 86 % d’entre eux trouvent un emploi 6 mois après leur retour (Zhaopin.com, 2014). En plus, être diplômé de l’enseignement supérieur français, c’est une chance en plus de pouvoir travailler dans les 31 entreprises françaises du Fortune Global 500. C’est ainsi que la France figure en outre au 2nd rang mondial du classement Alma Mater publié par le Times Higher Education (2017) qui distingue les écoles ou universités dont sont issus les dirigeants des 500 plus grandes entreprises mondiales.

7. Le français, une langue internationale
Le français est la 5e langue la plus parlée avec près de 300 millions de locuteurs à travers les cinq continents, et après l’anglais, la langue la plus apprise au monde. Elle est en outre est la 3e langue des affaires et la 2e langue d’information internationale. Le nombre de francophones a plus que doublé en 25 ans et devrait tripler dans les 25 prochaines années.

8. Un cadre de vie agréable et épanouissant au cœur de l’Europe
En plein cœur de l’Europe, la France est la 1ère destination touristique mondiale et accueille chaque année plus de 80 millions de touristes. Quant à Paris, elle arrive en 1ère position du classement des meilleures villes où il fait bon étudier (QS Best Student Cities, 2016).

9. Un environnement favorable à l’innovation et aux jeunes entrepreneurs
La France est le 1er pays d’Europe représenté dans le top 100 des entreprises les plus innovantes (Thomson Reuters, 2016). Elle occupe le 4e rang mondial pour le dépôt de brevets, et est 1er pays d’Europe pour la création d’entreprises. Station F, le plus grand incubateur de start-ups au monde, a été inauguré à l’été 2017 et accueille des milliers d’entrepreneurs.  

10. Un art de vivre « à la française »
On recense en France plus de 40 000 monuments et sites protégés, 44 sites culturels classés au Patrimoine mondial de l’Unesco, 8 000 musées, 2 000 cinémas et près de 500 festivals.