Etudier sans Gaokao normal et les exemptions de Gaokao

 
Informations concernant les étudiants sans Gaokao normal et procédure de recrutement de lycéens chinois par des établissements d’enseignement supérieur français

1-  Faut-il un Gaokao pour obtenir un visa d’études pour la France ?

Saisis de dossiers de candidats admis par des établissements d’enseignement supérieur français, Campus France et les services consulaires appliquent l’arrangement administratif Franco-Chinois dans le domaine de l’éducation.

Aussi, sauf cas d’exemption pour les « meilleurs étudiants » (voir ci-après), les candidats qui n’ont pas commencé d’études supérieures ou qui les ont abandonnées sont tenus de présenter une attestation de Gaokao dans le cadre de demandes concernant :

  • Les cursus de premier cycle universitaire (licence, PACES, Instituts d’Etudes Politiques, Instituts Nationaux Polytechniques…) ; 
  • Les cursus aboutissant à la délivrance d’un titre ingénieur ;
  • Les classes préparatoires aux Grandes Ecoles ;
  • Les diplômes universitaires de technologie : 
  • Les brevets de technicien supérieur ;
  • Les cursus en écoles d’architecture.

Les procédures EEF et demandes de visa concernant tous autres projets d’études ne sont pas soumises à l’exigence de présentation d’une attestation de Gaokao. Le dossier de demande de visa est instruit sur les seuls fondements des résultats de Huikao / Xuekao.
Cela concerne donc notamment à la fois :

  • Les « bachelors » ou BBA, visés ou non, des écoles de commerce ;
  • Les programmes Grande Ecole en cinq ans d’écoles de commerce ;
  • Les « bachelors » d’école d’ingénieur distincts des cursus aboutissant à la délivrance d’un titre d’ingénieur (Bachelor ENSAM, Bachelor ESEO, Bachelor Ecole Polytechnique) ;
  • Les formations musicales ;
  • Les formations artistiques aboutissant à la délivrance d’un diplôme national d'art ou d’un diplôme des métiers d’arts ;
  • Les formations post-bac aboutissant à la délivrance d’un titre inscrit au Répertoire National des Compétences Professionnelles ; 
    Cette liste n’est pas exhaustive.

Il est par ailleurs rappelé que les établissements d’enseignement supérieur français fixent par eux-mêmes les prérequis de leurs formations. Ceux-ci peuvent donc être plus élevés que ceux mentionnés par l’arrangement administratif franco-chinois dans le domaine de l’éducation. Aussi, il est fortement recommandé aux élèves n’ayant pas d’ores et déjà une admission ferme au sein d’une formation d’enseignement supérieur française, quelle qu’elle soit, de passer le Gaokao. Cela concerne notamment tous les étudiants engageant sur Etudes en France une procédure de DAP, ou plus largement de candidature.

Si vous demandez un visa pour suivre en France une formation nécessitant le passage du Gaokao (voir supra), et sauf cas d’exemption (voir infra), si vous n’avez pas commencé d’études supérieures ou que vous les avez abandonnées, votre dossier devra obligatoirement comporter une attestation de Gaokao. Si vous êtes dans l’un de ces cas et que vous n’avez pas passé le Gaokao, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Obtention d’une autre forme de Gaokao dans les conditions définies par les autorités chinoises ;
  • Obtention d’un diplôme d'enseignement supérieur – chinois ou étranger - reconnu ;

2-Existe-t-il des règles particulières concernant les élèves de lycées internationaux ou de sections internationales de lycées chinois ?

Les lycéens attestant du fait qu’ils sont scolarisés au sein d’établissements internationaux ou sino-étrangers (ou de sections internationales ou sino-étrangères de lycées chinois) peuvent demander un visa d'études pour la France sans avoir à fournir de résultat de Gaokao. Ils doivent seulement fournir le certificat de fin d’études secondaires, quel qu’il soit, préparé dans le cadre de ce cursus.

3-Les exemptions de Gaokao par programmes de recrutement validés par l’Ambassade

En application de l'arrangement administratif Franco-Chinois dans le domaine de l’éducation de 2014, les établissements d’enseignement supérieur français délivrant des formations soumises à l’obligation de présentation d’un Gaokao peuvent faire une demande particulière de recrutement d’étudiants exemptés de Gaokao auprès du service de coopération et d’action culturelle de l'Ambassade de France en Chine.

Comme indiqué dans l’arrangement administratif, une telle demande ne pourra concerner que les « meilleurs étudiants chinois » ayant obtenu leur certificat de fin d’études secondaires.

La « note de présentation de la procédure de recrutement de lycéens chinois par des établissements d’enseignement supérieur français » ainsi que le « formulaire de demande de recrutement sans Gaokao » à compléter peuvent être demandés par les établissements français à l’adresse : info.pekin[@]campusfrancechine.org. Ce formulaire est à retourner au plus tard pour le 31 octobre de l’année précédant celle au titre de laquelle le recrutement sera effectué.

Les programmes ayant été approuvés en 2017 pour un recrutement d'étudiants exemptés de Gaokao au titre de 2018 sont les suivants :

Etablissement français

Numéro de statut particulier

Circonscription des lycées partenaires

Conditions particulières

ADIUT

99-01

Chine

Partenariats lycées approuvés par l’Ambassade. Exemption d’entretien si B1 minimum.

Ecoles d'ingénieur de l'Université de Lorraine

99-02

Pékin - Wuhan

Partenariats lycées approuvés par l’Ambassade.

EPF

99-03

Pékin - Shanghai

Partenariats lycées approuvés par l’Ambassade. Niveau B1 minimum pour bénéficier du programme.

ESIGELEC Consortium

99-04

Shanghai

Partenariats lycées approuvés par l’Ambassade. Exemption d’entretien si B1 minimum.

INSA "Asinsa"

99-05

Chine

Partenariats lycées approuvés par l’Ambassade.

Science Po Paris

56-00

Chine

Exemption d'entretien.

École Polytechnique

99-07

Chine

 

Pharos : Epita et Polytech

99-08

Chine

Niveau B1 minimum pour bénéficier du programme.

Sauf indication contraire, l’autorisation de recrutement d’étudiants exemptés de Gaokao ne vaut pas exemption d’entretien Etudes en France.