Le coût des études en France et l’aide au financement par les bourses

Le coût des études en France

Il n'y aucune distinction entre les étudiants internationaux et les étudiants français : les exigences d’accès, diplômes délivrés et frais d’inscription attractifs sont les mêmes. Ce soutien de l’Etat français est assimilable à une bourse d’études.

Les droits d’inscriptions dans les établissements publics français en 2016 – 2017 :

  • 184 € niveau licence
  • 256 € niveau master
  • 391 € niveau doctorat
  • 610 € en écoles d’ingénieurs

Le coût des études dans les établissements privés, notamment les écoles de commerce, est plus élevé puisqu’il est en général compris entre 3 000 à 10 000 € par an. Ces écoles bénéficient d’un bon classement international et présentent des tarifs très compétitifs au regard de la concurrence des autres pays.

Pour plus d'informations tarifaires cliquez ici

Financer ses études par les bourses

Il existe de nombreuses possibilités de financement des études ou de la recherche en France : bourses, allocations, aides à la mobilité. Il existe plusieurs catégories de bourses : les bourses d’études, les bourses de stage, les bourses de séjour scientifique de haut niveau. La plupart sont des bourses au mérite.

CampusBourses

CampusBourses fournit rapidement des informations sur les aides et permet de faire une recherche adaptée à votre profil. De la licence au postdoctorat, le répertoire présente les programmes des institutions gouvernementales, des collectivités locales, des entreprises, des fondations et des établissements d’enseignement supérieur.

Plus de 220 programmes de bourses sont ouverts aux candidats chinois, profitez-en !

Les aides des institutions publiques françaises

Appuyé sur un budget d’environ 100 millions d’euros, un grand nombre de bourses pour étudiants étrangers est attribué par le ministère français des Affaires étrangères. 25% de ces bourses sont financées par l’administration centrale, comme dans le cadre des programmes Eiffel ou Major. 75% des bourses sont attribuées par les ambassades. Généralement, l’appel à candidature a lieu d’octobre à janvier et les résultats sont annoncés en mars.

Le ministère français de l’Enseignement supérieur et de la Recherche attribue des bourses sur critères sociaux aux Français et à certains groupes d’étudiants étrangers, par exemple aux étudiants résidant en France depuis au moins deux ans et dont le foyer fiscal de rattachement est situé en France. Le ministère finance également des contrats doctoraux qui sont gérés par les Écoles doctorales.

La recherche publique est partagée en France entre établissements d’enseignement supérieur et organismes publics de recherche. Parmi eux, le CNRS (Centre national de recherche scientifique) couvre tous les domaines ; les autres organismes sont spécialisés, par exemple sur le développement (IRD), l’environnement et la maîtrise de l’énergie (ADEME), ou l’exploitation de la mer (IFREMER). Ces organismes financent généralement des allocations de recherche pour doctorants ou postdoctorants, souvent en partenariat avec les régions.

Les Conseils régionaux attribuent des bourses aux étudiants et chercheurs inscrits dans des établissements situés dans leurs régions respectives. La plupart des régions proposent des allocations doctorales et postdoctorales, gérées par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Elles impliquent le plus souvent un cofinancement par un organisme de recherche ou une entreprise. Des bourses régionales d’accueil peuvent être attribuées aux étudiants étrangers dans le cadre de conventions d’échange avec des établissements étrangers.

Quelques établissements d’enseignement supérieur (Universités et Grandes Ecoles) offrent des programmes de bourses à leurs étudiants. Vos interlocuteurs sont leurs services de relations internationales qui peuvent aussi vous informer sur les programmes des institutions publiques. D'autres ont conclu des partenariats avec des établissements bancaires en vue de faciliter l'octroi de prêts étudiants, y compris aux étudiants internationaux.

Les aides des institutions publiques chinoises

Le China Scholarship Council (CSC) affilié au Ministère de l’éducation de Chine offre chaque année plus de 1400 bourses aux étudiants souhaitant poursuivre leurs études en France. Ce nombre devrait atteindre 2000 d’ici 2020.

Les aides des institutions publiques de l’Union Européenne

Dans le cadre du programme Erasmus de l’Union européenne des étudiants européens peuvent bénéficier de bourses pour venir en France ou dans un autre pays de l’Union. Le programme Erasmus Mundus s’adresse aussi aux Non-Européens : des bourses sont attribuées dans le cadre de programmes de master et doctorat multilatéraux et de projets de partenariat spécifiques.