Classement de Shanghai 2018 : la France accède au podium > Campus France Chine

Classement de Shanghai 2018 : la France accède au podium

 
L'Université de Montpellier est la 1ère mondiale en écologie; Paris Sud est 2ème en mathématiques et l'Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines est 2ème dans le domaine des sciences de l'atmosphère.

Les établissements français peuvent se targuer d'avoir progressé par rapport à l'édition 2017 du classement de Shanghai par disciplines. Si aucun n'était sur le podium l'année dernière; ils sont 3 à se hisser dans le trio de tête mondial en 2018

  • L'Université de Montpellier est la 1ère mondiale dans le domaine de la recherche en écologie. Elle ravit la place à Oxford ; 
  • l'Université Paris Sud est la 2ème mondiale en mathématiques ; 
  • l'Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines est la 2ème mondiale en sciences de l'atmosphère. 

 

Des établissements français bien présents dans le top 50 

De manière générale, les établissements français sont bien représentés dans le classement de Shanghai par disciplines. 

  • C'est particulièrement le cas en mathématiques avec 7 établissements parmi les 50 premiers mondiaux : Paris Sud (2ème derrière Princeton), Sorbonne Université (9ème), Paris Diderot (26ème), ENS (28ème), Paris Dauphine (30ème).
  • Toutes disciplines confondues, c'est l'Université Grenoble Alpes qui obtient le meilleur palmarès français : elle est citée dans 35 disciplines et se classe 11 fois dans le top 50 des meilleurs établissements du monde. Son meilleur résultat est en géographie où elle obtient le 10ème rang mondial. 
  • Les établissements toulousains se distinguent en économie : Toulouse School of Economics est 17ème mondiale et l'Université Toulouse 1 se classe 49ème.
  • Paris Sud se classe 10ème en physique et 35ème en mdédecine, l'INSEAD est 12ème en management, Paris Descartes est 28ème en pharmacie et l'Université de Strasbourg est 39ème en chimie

 

Un classement axé sur la recherche uniquement

Attendu et reconnu dans le monde entier, le classement de Shanghai reste un palmarès essentiellement axé sur les résultats de la recherche. Sur un échantillon de 4 000 universités dans le monde, il sélectionne celles qui ont publié le plus grand nombre d'articles de recherche cités dans des publications académiques et celles qui recensent, dans leur anciens élèves et leurs professeurs, des lauréats de prix Nobel ou de médailles Fields.