Deux réformes importantes concernant l’apprentissage du français en France

 
À compter du 01/12/2016, rentrent en application dans tous les espaces Campus France de Chine deux réformes importantes concernant l’apprentissage du français en France.

-    D’une part, il est désormais possible pour toute personne majeure d’apprendre le français en France pour une période de 3-6 mois en obtenant facilement un visa long séjour temporaire (VLST) ;
-    D’autre part il est possible de ne plus présenter de préinscription pour les étudiants dont le projet d’études aboutit à un diplôme national gradant ;

Dans tous les cas, les deux procédures mentionnées ci-dessus doivent passer par une procédure préconsulaire à Campus France Chine. Pour plus de détails, voir ci-dessous :

I.                    Procédure pour les séjours d’étude de moins de trois mois

Ces demandes ne passent pas par Campus France et doivent être adressées directement aux services de visas par l'intermédiaire de leur opérateur TLS-Contact. Aucun test de langue français n'est spécifiquement exigé. Dans ce cadre, la procédure à suivre est indiquée ci-après : https://fr.tlscontact.com/cn/BJS/page.php?pid=student_short

II.                  Projets de 3 à 6 mois de FLE pour lesquels est demandé un visa VLST

A qui s’adresse la procédure pour 3-6 mois de FLE sec en France ?

Les projets de 3 à 6 mois doivent se faire via Campus France dans le but d’obtenir un Visa Long Sejour Temporaire (VLST) non-renouvelable. Cette procédure s’adresse à tous les majeurs souhaitant améliorer leur niveau de français pour des raisons académiques ou personnelles via l’apprentissage du français et ne s’inscrivant pas dans le cadre d’un accord de coopération.

Dans ce cas dois-je passer un test de français ?

Non

Toutes les formations de FLE me sont-elles ouvertes ?

La formation que vous choisirez ne doit comporter que du français dans un centre de FLE de qualité. Les labels qualité reconnus sont notamment les suivant :

Qualité FLE (label qualité officiel);

- Autres labels

- Groupements et réseaux professionnels et internationaux

- Autres partenariats

  • Forum Campus France – Convention Centres pour les Etudes en France

Si ma formation comporte aussi des cours d’une autre discipline, puis-je faire une demande de VLST ?

Dans ce cas le type de visa délivré sera à la discrétion du service des visas. Dans tous les cas vous devrez alors présenter un test de FR en cours de validité le jour de l’entretien.

Que dois-je mettre dans mon dossier et quels sont les frais de procédure ?

Votre dossier doit comporter : une carte d’identité, un passeport, une inscription ferme (incluant nom, date de naissance et nombre d’heures de cours), un rapport d’authentification du dernier diplôme obtenu ou d’études en cours. La procédure coûte 2200 CNY.

En plus des copies de mon dossier, quelles informations dois-je faire figurer sur Etudes En France ?

Vous devez remplir vos motivations dans la partie dédiée et choisir le statut particulier : « 16-00-00 六个月以内的语言培训 – 不可延期的长期签证 Formation linguistique de moins de 6 mois - Visa Long Séjour Temporaire »

Quelle est la nature des motivations que je dois renseigner ?

Vous devez indiquer la raison académique ou professionnelle pour laquelle vous souhaitez apprendre le français en France et le niveau que vous souhaitez atteindre à la fin de votre formation.

Dois-je passer un entretien d’évaluation et dans quel but ?

L’entretien d’évaluation est obligatoire car votre démarche doit s’inscrire dans un projet cohérent et convaincant.

Dans quelle langue se passe l’entretien ?

La langue de l’entretien est le français. Pour les niveaux les plus faibles, le recours ponctuel à l’anglais ou au chinois est autorisé.

Quel est le nombre d’heure minimum de français autorisé ?                                  

Il n’y a pas de seuil minimum. Néanmoins la durée de la formation sera un élément pris en compte par les évaluateurs au regard de votre niveau de français actuel et des bénéfices que vous espérez en tirer.

Puis-je bénéficier d’une couverture sociale et puis-je travailler ?

Ne passant pas par l’OFII, vous n’aurez pas droit aux prestations sociales et ne pourrez avoir d’autorisation de travail en France.

Avec un VLST, puis-je librement entrer et sortir du territoire pendant la durée de mon séjour en France ?

 Un VLST est un visa Schengen. Il permet l'entrée et la sortie libre pendant la durée du visa. Le temps de séjour dans un autre pays Schengen ne doit en aucun cas excéder 90 jours.

A l’issue de ma période d’apprentissage linguistique de 3 à 6 mois en France, je veux poursuivre mes études en France. Que puis-faire ?

-          CAS 1 : J’ai fait le choix de demander un visa long séjour temporaire. À l’issue de ma formation linguistique, je dois revenir en Chine pour demander un visa long séjour pour études (VLSTS) ;

-          CAS 2 : J’ai fait le choix de demander  un visa long séjour pour études (VLSTS) dans les conditions expliquées ci-après. Dans ce cas, je peux prolonger mon titre de séjour en France pour y continuer mes études sans avoir à rentrer préalablement en Chine.

III.          Projets de 3 mois à 18 mois de FLE sans préinscription pour demande de visa VLSTS

A qui s’adresse la procédure pour 3 à 18 mois de FLE en France ?

Cette procédure s’adresse à tous les étudiants devant améliorer leur niveau de français en France pour une période de 3 à 18 mois et qui souhaitent poursuivre leurs études en France sans repasser par la Chine.

Dans ce cas dois-je passer un test de français ?

Oui

Quels sont les cursus ne nécessitant plus de pré-inscription de spécialité ?

Seuls les étudiants qui souhaitent suivre un cursus aboutissant à des diplômes nationaux gradants (Licence, Master, Doctorat) n’ont plus à présenter de pré-inscription de spécialité. Il s’agit principalement des cursus universitaires. Si le programme envisagé à l’issue de la période de FLE n’aboutit pas à un diplôme national gradant, le scan de l’inscription ferme ou de la pré-inscription doit être ajouté sur la plateforme Etudes en France afin que les évaluateurs puissent prendre en considération les prérequis spécifiques à ce type de formation.

Si mon cursus abouti à un diplôme national gradant, dois-je renseigner un projet d’études ?

Vous devez indiquer votre projet en spécialité dans la partie « motivation » du projet d’études sur Etudes en France.

Pour des cursus non gradants, dans quelle condition puis-je demander un visa ?

Les conditions sont inchangées par rapport à la situation antérieure. Les pièces demandées sont toujours : un test de français (si le cursus est tout ou partie enseigné en français), le cas échéant une inscription en centre de FLE et une inscription en cursus diplomant.

A l’issue de l’année de FLE, comment puis-je postuler à un cursus universitaire depuis la France ?

  • Niveau universitaire L1 ou PACES : DAP verte
  • Ecole nationale d’architecture (grade de licence ou de master) : DAP Jaune
  • Filières sélectives non universitaires (BTS, BTSA, DTS, DMA, MAN, CPGE, CPES…) : Admission post-bac
  • Pour tout autre projet (niveau universitaires L2, L3, Master, écoles d’ingénieurs, écoles de commerce, écoles d’art, IUT, DEUST, CUPGE, DPEA, DSAA…) : Via la plateforme mise à disposition par l’établissement (E-candidat, Ciell, …). Chaque université défini ses modalités et dates de candidature. Il convient néanmoins de noter que 35 universités sur 75 ont opté pour l’outil E-candidat.

Attention : les conditions d’admissions et les calendriers sont spécifiques à chaque procédure.

Puis-je redoubler ma période de FLE en France ?

Selon la loi du 7 mars 2016, le redoublement d’une période de FLE en France n’est pas, à lui seul, un motif de refus de renouvellement de titre de séjour. A l’issue de la formation linguistique, toutes les formations sont accessibles.