Des universités publiques et des communautés d'établissements pour vous recevoir dans toute la France.

Les universités françaises

Il existe 77 universités en France. Toutes les universités sont structurées selon le modèle LMD (licence, master, doctorat), conformément au système européen de Bologne, et valident chaque étape par des crédits (ECTS). La licence générale dure 3 ans et confère 180 ECTS ; le master dure 2 ans et valide 120 ETCS ; enfin, le doctorat dure 3 ans et valide 180 ECTS. On distingue 7 grands domaines de spécialisation dans les universités françaises : Arts, Lettres, Langues ; Sciences Humaines ; Droit, Science Politique ; Sciences ; Economie-gestion ; STAPS ; Santé.

  • Licence : 3 ans d’enseignements généralistes qui donnent accès à l’inscription en master. Cette organisation permet une orientation progressive et facilite les passerelles à différentes étapes du cursus : à la fin du 1e semestre ou de la 1année (changement de discipline, orientation vers un DUT), ou bien à l’issue de la 2e année vers une licence professionnelle (1 an, accès sur dossier et entretien).

  • Master : Le master est ouvert aux étudiants ayant validé 180 crédits ECTS. L’accès en 1e année (M1) est de droit pour un diplômé de licence dans le même domaine que celui du master visé. Dans les autres cas, la candidature est examinée par une commission pédagogique. L’accès en 2e année (M2) est soumis aux résultats de l’étudiant et à l’accord du responsable de formation (après étude du dossier et entretien). Il existe 2 types de M2 : à finalité professionnelle, qui prévoit un stage de 3 à 6 mois, et à finalité recherche, qui s’adresse plutôt aux futurs doctorants.

  • Doctorat : Pour s’inscrire en doctorat, il faut être titulaire du diplôme national de master ou équivalent. Le doctorat s’effectue dans une Ecole Doctorale, rattachée à l’université. Le point nodal de chaque étudiant en thèse est de trouver un financement pour son projet : plusieurs solutions sont possibles (cf. fiche financements doctoraux).

  • Diplôme Universitaire : le diplôme universitaire est un diplôme d’établissement, modulable en fonction de la demande, et souvent proposé aux étudiants étrangers afin de préparer leur entrée dans le système LMD. Il peut donner lieu ou non à la délivrance d’ECTS.

A l’université, il est également possible de suivre des cursus professionnalisants : le diplôme universitaire de technologie (DUT) qui s’obtient en 2 ans (post-bac+2), ou la licence professionnelle, qui se prépare après une L2 ou un DUT.

  • DUT : Les DUT se préparent en 2 ans après le bac, à l'université (dans un Institut universitaire de technologie). Une quarantaine de spécialités sont disponibles sur l’ensemble du territoire. La formation comporte au moins 10 semaines de stage en entreprise, ainsi que des projets tutorés.

  • Licence pro : la licence professionnelle est accessible aux titulaires d’un bac+2, sur dossier et entretien de motivation. C’est une formation d’un an qui comprend 12 à 16 semaines de stage obligatoire.

De nombreuses écoles publiques et privées délivrent des diplômes spécifiques valant grade de master (écoles d’ingénieurs, écoles d’architecture, IEP, écoles nationales supérieures d’art, etc.). Cette équivalence actée dans la législation française donne à ces diplômes la même valeur qu’un diplôme délivré à l’université et confère le même nombre d’ECTS, conformément au système de Bologne.

Les communautés d'établissements (COMUE)

Depuis 2013, une grande partie des universités, des instituts et écoles françaises se sont regroupés pour former des communautés d’établissements, que l’on retrouve sur l’ensemble du territoire français. L’objectif de ces regroupements est triple : il s’agit d’abord de renforcer les synergies entre leurs acteurs (établissements, instituts de recherche, entreprises), ensuite d’établir une coordination entre les différentes formations, et enfin d’accentuer l’attractivité internationale des sites en mettant en commun les services et en favorisant les axes de recherche transversaux. Ces regroupements d’établissements, en raison de leur taille, permettent ainsi une meilleure visibilité des pôles d’enseignement, et ont commencé à se substituer aux universités, instituts et écoles qui les constituent, pour la délivrance des diplômes. 

Schéma des études

  Licence Licence pro Master Doctorat DUT DU
Accréditation Accréditation par le MENESR à travers l’HCERES
Niveau d’entrée minimum Bac Bac+2 Bac+3 Bac+5/titre d’ingénieur Bac Tous les niveaux de l’enseignement supérieur
Durée de la formation 3 ans 1 an 2 ans 3 ans minimum 2 ans 1 an
Diplôme obtenu  Diplôme national de Licence Diplôme national de Master Diplôme national de Doctorat Diplôme universitaire de technologie Diplôme universitaire d’établissement
Coût 184 € 184 € 256 € 391 € 184 € Frais de scolarité déterminés librement

En annexe se trouve la liste des 77 universités françaises, et des 25 regroupements d’établissements. Retrouvez l’ensemble des formations disponibles en France à l’adresse : http://www.campusfrance.org/fr/node/1309