La France, terre d’accueil pour les talents étrangers

 

La France est un grand pays de recherche : elle occupe le 4e rang mondial avec 6,5% des demandes enregistrées, le  7e rang mondial pour les publications scientifiques (la France a produit 3,2% des publications scientifiques mondiales, et consacre près de 2,3% de son PIB à la R&D.  Elle accueille en outre près de 75 000 doctorants, dont plus de 41 % de doctorants sont étrangers. La maîtrise préalable du français n’est pas nécessaire à la réalisation d’une thèse en France: une grande partie d’entre elles sont désormais rédigées intégralement en anglais.  

 

Filières principalement choisies par les étudiants chinois en doctorat (2017)

 

 

Sciences de l'ingénieur

32%

Sciences fondamentales

35%

Sciences de l’environnement

5%

Sciences humaines et lettres

12%

Management, économie, finance

5%

Autres

10%

 

Découvrez les sujets de thèse ouverts aux candidatures internationales sur la plateforme en ligne : http://ecolesdoctorales.campusfrance.org/en/phd/offers

 

La recherche en France est particulièrement dynamique et soutenue par l’Etat, et les doctorants étrangers sont les premiers à bénéficier de facilités administratives. L’autorisation provisoire de séjour permet par exemple aux diplômés de doctorat de rester en France 12 mois supplémentaires pour réaliser leur projet. En outre, cette possibilité sera ouverte aux jeunes chinois diplômés depuis 4 ans et qui ont quitté la France depuis lors. Enfin, Le passeport Talent offre en outre la possibilité aux doctorants de haut niveau d’obtenir directement depuis la Chine un visa valable 4 ans, sans aucune formalité à accomplir à leur arrivée en France.

 

Le doctorat au cœur de la coopération franco-chinoise

Afin de favoriser un recrutement doctoral de qualité, l’ambassade de France en Chine a mis en place depuis juillet 2016 un nouveau programme d’écoles d’été, les Écoles d’été France Excellence. Cette initiative a pour objectif de sélectionner les meilleurs étudiants chinois d’une discipline clé et de leur donner l’opportunité de suivre pendant 3 à 4 semaines un programme d’enseignement approfondi en France. A cette occasion, les étudiants et leur directeur de thèse potentiel peuvent échanger sur les méthodes et les objectifs de la recherche doctorale en France.

 

Ces écoles, organisées chaque année autour d’une thématique par site, proposent des cours de niveau master, dispensés en anglais par des enseignants-chercheurs venant de différentes universités. Elles comprennent des travaux pratiques, des modules d’initiation à la recherche avec des doctorants et des chercheurs (futurs encadrants de ces doctorants potentiels), ainsi que quelques cours de français.

A l’issue de ce mois de rencontres et d’apprentissage, les étudiants dont les capacités sont jugées satisfaisantes peuvent être orientés vers un directeur et un sujet de thèse possibles. L’ambassade couvre chaque année les frais de participation à ces écoles d’été pour les étudiants justifiant de parcours d’excellence.

En 2019, plus de vingt écoles sont ouvertes aux étudiants chinois, partout en France. Découvrez la liste de ces écoles:
http://www.chine.campusfrance.org/fr/PhD-France-Excellence-Scholarship-Program
Candidatez à l’adresse suivante : https://campusfrance.smapply.io/prog/summer_school_france_excellence_2019/

 

Les chercheurs français reconnus à l’international

La France compte 13 médailles Fields en mathématiques (2018)

1950 – Laurent Schwartz

1954 – Jean-Pierre Serre

1958 – René Thom

1966 – Alexandre Grothendieck

1982 – Alain Connes

1994 - Pierre-Louis Lions et Jean-Christophe Yoccoz

1998 – Maxim Kontsevitch

2002 – Laurent Lafforgue

2006 – Wendelin Werner

2010 – Cédric Villani et Ngô Bào Chau

2014 – Artur Avila

 

63 Prix Nobel français (2018)

• 15 prix Nobel de littérature

• 14 prix Nobel de physique

• 13 prix Nobel de physiologie ou médecine

• 10 prix Nobel de la paix

•  9 prix Nobel de chimie

•  3 prix Nobel d’économie

 

Des chercheurs chinois formés en France

 WEN Zhongmeng a obtenu une licence en électromécanique de l'Institut de Technologie de Harbin, avant de se rendre en France pour poursuivre ses études de master et doctorat à l’Université de technologie de Troyes.

Après avoir obtenu son diplôme de doctorat, il retourne en Chine et fonde en 2015 l’entreprise Er-Zhi Robot (Shanghai) Co., Ltd, spécialisée dans la robotique de service. Dans la continuité de ce succès, WEN Zhongmeng devient le lauréat de l’édition 2016 du Prix de l’Entrepreneuriat France Alumni 2016.

Article Presse

 

ZHANG Jie a entamé ses études à l’Université Polytechnique du Nord-ouest dont il obtient un master puis un doctorat en ingénierie et fabrication aéronautique. C’est au sein du laboratoire sino-français UTC-NPU (Virtual Prototyping for Design and Fabrication) de l’Université polytechnique du Nord-Ouest qu’il mène ses recherches. En 2009, ZHANG Jie rejoint le laboratoire français GAMMA3 puis poursuit une formation postdoctorale  à l’INSA Rouen.

De retour en Chine, ZHANG Jie fonde en 2015 l’entreprise Shanghai Sheng Yao Intelligent Technology Co., Ltd, spécialisée dans les drones industriels. En 2017, ZHANG Jie remporte le Prix de l’Entrepreneuriat France Alumni et fonde le Centre franco-chinois de l’innovation et de l’entrepreneuriat dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Article WeChat